JUSQU'À LA MER, APRÈS LAQUELLE IL FAUT COURIR 



L’évocation de Deauville suscite les fantasmes et stimule les imaginations. La fureur du jeu et des courses, le luxe des belles boutiques ; déjà, dans nos esprits, apparaissent les voitures de sport rutilantes des vieux beaux du weekend devant les brasseries et les hôtels de la ville.


Les jeunes de la région Deauvillaise, eux, se réunissent au café de Paris, au Bureau, à l’En-Cas, au POM’S, devant la piscine olympique, sur la plage, au parc de loisirs à l’intérieur de la boucle formée par la rivière morte, devant les lycées André Maurois et Saint-Joseph, et à l’espace multisports situé entre les immeubles de résidences secondaires et les planches.


L’espace multisports rassemble deux terrains de tennis sans filet, un terrain de basket au sol goudronné faisant également office de terrain de foot et un skate-park composé de divers modules, cerné de chaque côté par une barrière blanche cimentée.


Série réalisée dans le cadre d'une résidence pour Planche(s) Contact.

Using Format